Projets de transport

Le TZen 4: Evolution de la ligne 402

Axe de transport en commun majeur du territoire du Centre Essonne, la 402 est la principale ligne du SMITEC. Avec plus de 28 000 voyageurs par jour entre la gare d'Epinay-sur-Orge et le Coudray-Montceaux, il s'agit de la ligne de bus la plus fréquentée de grande couronne.

Desservant les principaux quartiers ainsi que tous les grands pôles générateurs de déplacements, cette ligne assure une fonction majeure dans la chaîne des déplacements de très nombreux usagers. Avec une fréquentation en constante hausse et parce qu'elle joue un rôle déterminant dans le développement de nombreux projets urbains, son évolution est devenue indispensable.

 

Depuis plusieurs années, les élus du SMITEC, sensibles à cette évolution, s'engagent pour que le dossier se concrétise et permette à cette ligne de bénéficier d'un renfort d'offre massif et d'aménagements d'infrastrucutre.

 

Suite à de nombreux échanges, le STIF s'est engagé en 2010 à lancer l'étude du projet, première étape visant à faire évoluer la ligne 402 vers un Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) puis vers un mode tramway à plus long terme.

 

Ce projet, qui concerne le tronçon central de la ligne entre les arrêts La Treille à Viry-Chatillon et la gare de Corbeil-Essonne (15kms), va donc évoluer dans une première phase vers un mode « T Zen », soit la déclinaison francilienne du BHNS.

 

Le SMITEC travaille étroitement aux cotés du STIF, maître d'ouvrage des études, afin que ce futur axe intègre le plus finement possible les projets urbains programmés, prenne en compte les spécificités du réseau local dans un souci de rationalisation de l'infrastructure sans nuire aux objectifs de performance de l'axe, apporte des réponses quant à la restructuration des antennes nord (Epinay/Orge - La Treille) et sud (gare de Corbeil-Essonnes - Le Coudray-Montceaux) dans le phasage du projet, et intègre des recherches sur un mode de propulsion du bus plus propre, via l'hybridation.

 

Après une phase de concertation fin 2011, le projet est entré dans une phase d'études préliminaires. L'enquête publique est prévue pour 2014 et la mise en œuvre de la ligne 402 en TZen 4 pour 2018. La fréquentation attendue est estimée à plus de 40 000 voyageurs par jour.

 

Le projet est consultable ici

 

Liaison Massy - Evry

Le projet de tram-train Massy-Evry se caractérise par une ligne de TCSP (Transport en Commun en Site Propre) utilisant à la fois les infrastructures ferroviaires existantes (en se substituant au RER C) du pôle multimodal de Massy à la gare d'Epinay-sur-Orge, puis le mode tramway jusqu'à la gare d'Evry-Courcouronnes Centre par un axe qui reste à créer. Reliant deux des principaux pôles d'emplois et de population du département de l'Essonne, cette liaison facilitera les échanges en proposant une alternative efficace à la voiture particulière. Par ailleurs, cette opération améliorera la desserte des quartiers sensibles d'Evry, Ris-Orangis et Grigny, et leur accès aux pôles d'emplois de Massy et d'Evry.

 

Ce projet se caractérise par une longueur de 20 km, effectués en 32 minutes, avec 14 stations. Le projet de liaison Massy-Evry doit aboutir à une mise en service effective en 2018, avec 30 000 voyageurs/jour attendus.

 

Schéma de référence RN7

 

La RN7 est une artère majeure de l'Essonne comme du territoire du SMITEC, à la fois porte d'entrée depuis Paris et Orly au nord et depuis la Seine-et-Marne au sud.

 

Gestionnaire de l'axe depuis 2006, le Département de l'Essonne pilote, en étroite collaboration avec les collectivités concernées et les partenaires institutionnels et territoriaux dont fait partie le SMITEC un projet de requalification globale, conjuguant aménagement, transport, développement économique et urbain.

 

Ce projet intitulé «schéma de référence pour la requalification économique et urbaine de la RN7 autour d'une liaison en transport en commun entre les pôles d'Orly et d'Evry/Corbeil-Essonnes » entend répondre à de multiples enjeux et besoins, à la fois métropolitains, locaux et de proximité.

 

Le schéma de référence de la RN7 propose la création d'un site propre de transport en commun (SPTC) à usage mixte, c'est-à-dire la réalisation d'une infrastructure qui pourra être support de différentes lignes de transport (des lignes desservant finement le territoire et d'autres plus rapides permettant de relier de façon attractive les grands pôles d'Evry/Corbeil-Essonnes et d'Orly).

 

Cet aménagement sera progressif et phasé et bénéficiera d'abord aux tronçons sur lesquels circulent déjà des bus structurants afin d'améliorer les conditions de déplacements des habitants et des actifs. Il se poursuivra par la suite en accompagnant les projets urbains et de développement économique le long de l'axe, offrant par la même occasion une nouvelle vision de l'aménagement urbain de cet axe.

 

A long terme la création d'une ligne express est envisagée entre l'Observatoire de Juvisy-sur-Orge, dans la continuité du Tramway T7, et Corbeil-Essonnes

 

Les douze collectivités de l'axe et le Département de l'Essonne ont toutes délibéré sur le schéma de référence de la RN7, traduisant leur volonté commune de porter et mettre en œuvre ce projet structurant pour le territoire.

 

L'engagement d'études en matière de transport, de foncier et d'aménagement vont être prochainement engagées afin d'approfondir ce projet et les conditions de sa mise en œuvre opérationnelle.

 

Tramway Villejuif - Athis-Mons - Juvisy-sur-Orge

La liaison en mode tramway Villejuif - Juvisy-sur-Orge prévoit de relier la station de métro Villejuif Louis Aragon à la gare de Juvisy-sur-Orge.

 

Approuvé en octobre 2002 par le STIF (Syndicat des transports d'Ile de France), la ligne de tramway devrait permettre un transfert modal de l'automobile vers les transports en commun de l'ordre de 8% tout en assurant la desserte du pôle d'emploi d'Orly - Rungis, deuxième pôle d'activité en France avec plus de 70 000 emplois.

 

La première phase du projet, jusqu'à Athis-Mons, est passée en enquête publique entre décembre 2003 et février 2004. Les études d'avant projet ont débuté en 2007 pour une mise en service du tramway prévue en 2013.

 

 

 

 
 
 img-lien-plan-dynamique-rvb
 
 img-lien-plan-poche-rvb
  
 

 

 
 

Smitec_300Ko